BAROIN Cathy

BAROIN Cathy

Mirecourt

Née à Mirecourt, Cathy Baroin à eu la possibilité d’apprendre l’archeterie auprès des Maîtres archetiers de la ville dès 1987, puis de suivre des stages auprès de Pierre GUILLAUME à Bruxelles et auprès de Franck DAGUIN à Lyon. Installée à Mirecourt depuis 1998, elle propose aux musiciens des archets du quatuor de sa production fabriqués dans le respect de la tradition.Plusieurs gammes (maillechort, argent et or) sont à votre disposition pour vous proposer le plus grand choix.

Ses archets sont tous en bois Pernambouc sélectionné avec soin.

Prix obtenus : SEMA au niveau régional en 2005

Label des Entreprises du Patrimoine Vivant en 2008

BARREAU Samuel

BARREAU Samuel

Toulouse

Après de classiques, mais indispensables, études au conservatoire National de Toulouse en violon, musique de chambre et orchestre, Samuel Barreau entame un cursus de 3 ans en lutherie à Mirecourt (Ecole de lutherie JJ. Pages) ; il en sort diplômé en 2012.

Il complète et enrichit sa formation dans plusieurs ateliers toulousains et parisiens, avant de partir un an au Québec dans l’atelier de lutherie de Montréal.

C’est sous l’égide d’Emmanuel Begin qu’il opte définitivement pour l’archèterie et se lance dans ses premières fabrications.

A son retour, il étoffe sa technique et affirme son talent dans les ateliers d’Arthur Dubroca et Alexandre Aumont, puis Emmanuel Carlier  à Paris, puis Eric Fournier et Daoudi Hassoun (Bretagne). 

En septembre 2015, il ouvre à Toulouse son propre atelier de fabrication au sein d’O’notes, magasin de musique collaboratif. 

BODART Doriane

BODART Doriane

Paris

Née en 1972, Doriane Bodart est issue d’une famille d’artistes. Petite fille du grand sculpteur Marcel Bodart et de ses 2 parents luthiers. Elle apprend son métier auprès de maîtres archetiers mondialement réputés qu’elle a fréquenté durant ses années d’apprentissage et dont elle a acquis les techniques centenaires dans la tradition des techniques d’apprentissage française.

Elle travaille en collaboration auprès de grands maîtres tels que Stephane Thomachot, Noel Burke, Charles Espey, Pierre Guillaume. Elle participe à des masters class à Oberlin (Ohio) et participe à de nombreuses expositions (en 2014 à la “grande halle de la Villette”), et depuis 3 ans l’exposition de la Bellevilloise à Paris, réunissant les plus grands archetiers contemporains.

Concours ( viola’s 2016 au CRN de Paris), Concours d’archets contemporains à Amsterdam avril 2016. Elle participe à de nombreux projets comme celui proposé par Andy Lim pour la fabrication d’un archet d’alto monté argent et ivoire spécialement conçu pour le projet de Darling publications. Elle choisit rigoureusement le meilleur bois de pernambouc qu’elle sélectionne pour fabriquer des archets d’excellence.

Le nom de Bodart est aujourd’hui célèbre pour son sérieux, sa qualité de fabrication. Elle exerce dans son très bel atelier parisien dans le célèbre quartier de Montparnasse. Les musiciens de grand talent jouent ses archets, elle est largement distribuée à l’étranger, à Vienne, Etats unis, au Japon, mais également de très grands solistes.

 

 

Born into a family of artists in 1972, Doriane Bodart is the granddaughter of the great sculptor Marcel Bodart, and her parents were both violin makers (luthiers).  She learned her craft from world-renowned master bow-makers, acquiring during her years of apprenticeship the century-old techniques in the tradition of French bow-making.  She has worked together with great masters such as Stephane Thomachot, Noel Burke, Charles Espey, Pierre Guillaume. She attended  master classes at Oberlin (Ohio) and has participated in numerous exhibitions – in 2014 in the “Great Hall of the Villette”,  and for the past 3 years at the  Bellevilloise exhibition in Paris, a grouping which brings together the greatest contemporary bow-makers.    In competition in 2016, she participated at “Viola’s” at the CRN Paris, and in the contemporary bow competition in Amsterdam in April.  She has contributed to diverse projects, for example, at the behest of Andy Lim, for the manufacture of a viola bow mounted with silver and ivory, a special project for Darling publications.

She chooses with great care the best Pernambuco wood known for its excellence for bows. The name of Bodart is now renowned for its reliability, and high-quality workmanship.  Doriane works from her beautiful Parisian studio in the famous Montparnasse district.  Many gifted musicians use her bows, which are widely distributed abroad, in Vienna, the United States, Japan..   She is also connected to great soloists –

CAMURAT Pascal

CAMURAT Pascal

Montpellier

Luthier et archetier à la fois, Pascal CAMURAT a appris à choisir et façonner chaque pièce de bois pour en extraire toutes ses qualités.

Son plus grand plaisir est de voir un musicien jouer avec l’un de ses instruments ou avec l’un de ses archets.

CARLIER Emmanuel

CARLIER Emmanuel

Paris

Emmanuel CARLIER débute l’achèterie en 2005. Deux ans plus tard il rejoint la Maison Bernard, à Bruxelles, où il développe son goût pour les archets anciens auprès de Pierre guillaume.

Il s’installe en  2010 et se concentre sur la fabrication de ses propres archets. Son travail est dès lors distingué dans différents concours internationaux. En 2013/2014, il est pensionnaire de la Villa Medicis, académie de France à Rome.

Distinctions :

  • Meilleurs archet d’alto pour le jeu au concours d’archèterie Darling publication, Amsterdam 2016
  • 5 « coups de cœur »  lors des festivals Violoncelle en Seine, dont celui d’Emmanuel Gaugué
  • 4 médailles d’or au concours internationaux de la Violin Society of America (2012 et 2016)
  • Premier et deuxième prix en violon et violoncelle, au concours international de Mittenwald (2010)

 

LE CANU Yannick

LE CANU Yannick

Lille

Passionné d’archèterie depuis de nombreuses années, il a commencé sa formation en 1995 dans les ateliers Le Canu-Millant à Paris tout en se perfectionnant chez Eric Grandchamp à Crozon. Il obtient son CAP d’archetier à Mirecourt en 1998 et travaille dans l’atelier Arezzo (Toulouse) de 2000 à 2004 avant de créer son propre atelier avec sa femme au cœur du vieux Lille en 2004.

Il se consacre passionnément à la fabrication de ses propres archets, sans négliger la restauration, l’entretien, et l’expertise, tout en respectant la tradition de la Grande Ecole d’Archèterie Française.

Depuis 1999,  Yannick LE CANU, solide de ses différentes expériences, s’est vu récompensé par de nombreuses distinctions dans des concours  internationaux (double médailles d’argent à Paris, quintuple médailles d’or aux USA, Meilleur Ouvrier de France en 2007 et classé hors concours aux USA en 2008).

Il est nommé archetier-expert près la Cour d’appel de Douai en 2012 et s’associe à JF.Raffin et S.Bigot en créant un cabinet d’experts à Paris.

LÊ QUAN Clément

LÊ QUAN Clément

Toulouse

Clément Lê Quan a étudié la danse contemporaine et classique au CNR de Toulouse puis au CNSMD de Lyon où il y découvre l’intérêt du violon et de la musique classique et eu l’envie de devenir luthier. Il étudie la marqueterie à Poitiers puis la lutherie de vielle a roue à La Châtre. 

Clément fut accepté à l’école de lutherie de Newark-On-Trent en Angleleterre et en sort diplômé quatre ans après. C’est en troisième année que Clément découvre l’intérêt des archets avec Kai Dase en restauration et réparation d’archet.

Une fois diplômé, Clément s’engagea dans une formation d’archetier chez Gilles Duhaut à Tours en fabrication d’archet. Pendant son apprentissage, Clément fait quelque stage avec Stéphane Müller, Ulf Johansson et Pierre Nehr. 

Après les deux ans avec Gilles Duhaut, Clément part travailler quatre mois à l’atelier Salchow & Sons avec Isaac Salchow à New York.

Clément à maintenant son atelier a Toulouse.

LEAHY Gary

LEAHY Gary

Irlande

A la suite d’un parcours professionnel diversifié, Gary Leahy s’est formé à la réparation et la restauration d’archets et de violons en Nouvelle-Zélande où il a vécu pendant six ans.

C’est là-bas, en travaillant dans une boutique de violons, que s’est développée sa passion pour la fabrication d’archets. De retour en Irlande en 2002, il a suivi une formation d’archetier durant trois ans auprès de Noel Burke. Il a ouvert son propre atelier en 2005.

A l’exception d’une année passée à Paris durant laquelle il a rejoint L’Atelier d’Arthur, il réside depuis lors dans le Comté de Mayo.

Ses archets de violon, alto et violoncelle sont  pour la plupart  inspirés de l’archèterie française de la période allant de la fin du dix-huitième siècle à la première moitié du dix-neuvième siècle.

Il a gagné de nombreux prix, tels que les médailles d’or pour archets de violon, alto et violoncelle lors de la compétition de la VSA en 2010, les médailles d’or pour archets de violon et alto lors de la compétition de la VSA en 2012, et le Grand Prix de la Ville de Paris pour archet d’alto en 2011.

Il fournit des archets aux musiciens du monde entier.

MARTINIE Lucie

MARTINIE Lucie

Uzerche

Originaire de la Corrèze, Lucie MARTINIE la pratique instrumentale et le chant font parti de son quotidien dès son plus jeune âge. Après avoir découvert la pratique de l’alto et celle de l’accordéon diatonique, elle reste encore aujourd’hui attachée à son premier instrument, la flûte traversière.

C’est dans l’atelier d’ébénisterie de son père qu’elle développe son intérêt pour le travail du bois et se livre à ses premiers essais pratiques dans une atmosphère qu’elle affectionne particulièrement.  Dans un premier temps , la lutherie sera une évidence.

Aussi, après une année de licence en Histoire et Arts Plastiques, elle se tourne vers Mirecourt et en 2009, entre à l’Ecole Nationale de Lutherie. Durant ces années, la passion de l’archeterie prendra le pas sur celle de la lutherie. Son goût pour l’emploi des différents matériaux qui composent l’archet, la nouvelle échelle de travail proche de celle du bijoutier, la beauté et la mécanique de l’objet sont autant de bonnes raisons pour elle de se tourner vers l’archeterie.

Les trois années à l’école de lutherie seront ponctués de stage en fabrication à Mirecourt, à Toulouse. Après avoir obtenu son DMA de lutherie , elle sera employée dans l’atelier de Nicolas Desmarais à Grenoble où elle conservera la pratique de la lutherie tout en s’essayant aux principes généraux de l’entretien de l’archet.

En janvier 2012, elle rejoint l’atelier de Yannick Le Canu à Lille où elle se formera à la fabrication, la restauration et l’ entretien des archets. Parallèlement , elle s’adonnera à la fabrication pour son propre compte chez elle.

En décembre 2014, elle présente un archet de violoncelle au concours de Violoncell’en Seine et obtient un “Coup de Coeur”. Elle expose ensuite son travail lors de diverses expositions, à Crémone, Amsterdam et Paris au Salon du Violon de la Bellevilloise. En août 2016 , elle quitte l’atelier à Lille pour s’installer à son compte. Après quelques mois passés dans le Nord, elle décide d’ouvrir son atelier à Uzerche en Corrèze, qu’elle partage désormais avec une luthiere, Mylène Lassalle ,formée elle aussi à Mirecourt.

MICHEAU Alexandre

MICHEAU Alexandre

Lille

Alexandre MICHEAU est né à Saint-Jean d’Angély (17) en 1981. Après des études secondaires générales et la pratique du violon en parallèle, il étudie l’ébénisterie à l’Institut Saint-Luc de Tournai  (Belgique) durant quatre années.

C’est avec cette première expérience dans le domaine du bois qu’il entre en 2005 dans l’atelier de Jean-Marc PANHALEUX, pour y obtenir son CAP Archetier en 2008.

Il y travaille depuis et se consacre à la fabrication et à la restauration d’archets anciens, ainsi qu’au montage, réglage et à la réparation du quatuor à cordes.

 

MORTIER Julien

MORTIER Julien

Perpignan

Après avoir fabriqué quelques instruments en autodidacte, Julien part en voyage à travers l’Europe, avec sa mule et sa roulotte.

En 1999, il rencontre le luthier Franco Siméoni à Trévise (Italie) et devient son apprenti pendant quelques années. Grâce à ce dernier, il rencontre l’archetier Jean-Marc Panhaleux et reste quelques mois dans son atelier à Lille… Fasciné par la création, il commence à fabriquer ses premiers archets.

En 2005, il ouvre son atelier à Torreilles, près de Perpignan et rencontre Sophie Erdal avec laquelle il s’associa.

Depuis, il suis les conseils, partage et collabore avec ses collègues, dans la bienveillance et la bonne humeur.

Pour en savoir plus…

MUKHIN Vladimir

MUKHIN Vladimir

Moscow

Vladimir Mukhin est née le 04.02.1966 à Tschelyabinsk, dans la région de l’Oural en Russie, et a commencé à jouer du violon à l’âge de 8 ans. En 1986 sort de la Music Colledge avec un diplôme en poche.  En 1988 il entre dans l’Ural State Conservatoire à Yekaterinburg en tant que violoniste. En 1993 il est diplomé et obtient une place dans l’Ural Philharmonic Orchestra. En 1995 il a été invité à l’Ural State Conservatoire comme restaurateur de violon. En 2002 il se forme dans l’atelier de Gregor Walbrodt en Allemagne.

En 2006 il quitte Yekaterinburg pour Moscow et installe son propre atelier.

En 2007 il participe à la Tschaikovsky competition qui met en compétition des fabriquants de violons et d’archets, et remporte la médaille d’argent.

En 2010 il remporte le certificat du mérite de “Violin Society of America”

En 2014, il a été grandement récompensé : 

– Mittenwald Competition: Medaille de bronze “Archets”

– “Violoncelle en Seine” à Paris, 4 prix :
3 Coup de Coeur (J.F. Raffin, Josef P. Gabriel and Tim Baker)  & Coup de Coeur Public

Il a plusieurs fois participé à la Darling Publication exhibitions à Cremona (Amsterdam), à l’EKHO exhibition à Brussels et la Bellevilloise à Paris.

NETLAND Helge

NETLAND Helge

Winterthur (Suisse)

Helge Netland est né en 1959 à Bergen, en Norvège. Il a fait son apprentissage dans l’art de l’archèterie avec Benoît Rolland, en Bretagne et, plus tard, avec Mitsuaki Sassano à Paris. Sous leur direction, il a acquis les techniques traditionnelles de construction des fameux archetiers français du passé.

Il travaille maintenant dans son atelier de Winterthur (près de Zurich), en Suisse.

Très tôt, il a reçu une formation de violoniste et s’appuie donc largement sur sa longue expérience musicale pour créer ses archets.

PASQUIER Gabriel

PASQUIER Gabriel

Caromb

Gabriel PASQUIER a commencé son apprentissage en 2007, en rentrant à l’école de lutherie de Mirecourt, ou il a fabriqué des violons, altos et violoncelles pendant 3 ans.

Après son D.M.A. il devient l’assistant de Sylvain BIGOT à Lyon. Pendant 6 ans il restaure des  archets de tous les grands maîtres français, tout en étant initié à la fabrication et à l’expertise.

Il quitte Lyon en 2016 et s’installe à Caromb, en Provence, dans un atelier partagé avec le luthier Bogidar VERMAND. Il y fabrique principalement des archets neufs toujours inspirés des grands maîtres et continue la restauration d’archets anciens.

La qualité exceptionnelle et inégalable de son travail n’a d’égale que sa modestie. Il fera un divin honneur à ses collègues archetiers ainsi qu’aux musiciens français en exposant au 5ème salon du violon de la Bellevilloise.

PASTUREAU Léo

PASTUREAU Léo

Orléans

Après un apprentissage en ébénisterie et en vernis traditionnel au tampon, Léo s’est initié à la lutherie et à l’archeterie auprès de Philip Brown. Son passage à Newbury(UK) lui permet par la suite d’intégrer l’école de Newark(UK) où il poursuit sa formation de luthier. Très vite, Léo se rend compte de son intérêt particulier pour l’archeterie et cultive cette passion lors de ses retours en France à travers plusieurs stages.

Une fois son diplôme obtenu, il rentre en France pour travailler aux côtés de l’archetier Gilles Duhaut à Tours auprès duquel Léo reste 2 ans.

 C’est en 2016 que Léo rejoint l’atelier du luthier Benjamin Paule à Orléans pour s’y établir en tant qu’archetier.

TANGUY Jean Yves

TANGUY Jean Yves

Caen

 

Jean-Yves Tanguy s’installe à Caen en 1984 et partage son temps entre réparation, réglages et restaurations tant en lutherie qu’en archèterie.

Passionné de musique ancienne, il s’intéresse aux instruments « baroques » et côtoie nombres de musiciens spécialisés dans ce répertoire avec lesquels il travaille notamment à la reconstitution d’archets pour interpréter la musique ancienne, à partir des rares exemplaires originaux issus des collections privées ou conservés dans les musées.

Jean-Yves TANGUY
CAEN
06 08 51 55 52
Jean-yves.tanguy@wanadoo.fr